Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Moitoresto

La Grand'Vigne * Martillac (33) - 29 décembre 2012

La Grand'Vigne * Martillac (33) - 29 décembre 2012

00

(Mise à jour : La Grand' Vigne a gagné une deuxième étoile au Guide Michelin 2015)


Moitoresto mâle a voulu me faire un beau cadeau pour mes 30 ans : m'offrir un repas inoubliable dans un bon restaurant et mon choix s'est porté sur La Grand'Vigne. Aucun regret...

Tout d'abord, le cadre est magnifique. Malheureusement, le beau temps n'était pas au rendez-vous mais voici un des inconvénients de naître fin décembre!

  Situées au milieu des vignes du château Smith Haut Lafitte à Martillac, les Sources de Caudalie comprennent un hôtel, un spa et un restaurant étoilé Michelin (un macaron en  2010) : La Grand'Vigne dont le chef est Nicolas Masse.

Le principe de Moitoresto étant de faire "moit-moit" et de goûter des plats différents pour pouvoir apprécier la majeure partie de la cuisine du chef, notre choix s'est porté sur un menu "Plaisirs Gourmands" à 65 euros et un menu "Plaisirs et dégustation" à 95 euros.

01

02bid

 

03

  Amuses bouche de saison  
Pour commencer des petites mises en bouche : madeleines au chorizo, velouté de potimarron et billes au poivron jaune? (décidément, il va falloir qu'on emmène un petit calepin pour noter la description).  
En tout cas, une bonne entrée en matière pour mettre en éveil nos papilles. C'est le thème de l'orangé qui est même en adéquation avec la décoration de la table!  

04

Boudin au foie gras et coulis d'épinard.
Pour continuer, un petit boudin blanc avec une crème d'épinard. Le mariage est parfait et le boudin blanc est très fin et pas du tout écoeurant comme cela peut parfois être le cas.

 

05

06bis

Entrée du menu à 65 euros : tartare de maigre, tortellinis végétaux à la betterave, sorbet au navet confit, miel et citron yuzu.
Esthétique très réussie pour cette entrée : le côté nacré du poisson avec le sorbet blanc au navet et ces petites touches de couleurs vives apportées par les pensées et les betteraves, très joli. Côté dégustation, le côté "terre" des betteraves se marie très bien avec le maigre.  

07

1ère entrée du menu à 95 euros : l'Aquitaine, en carpaccio de boeuf et grains de caviar primeur, toasts aux oeufs de caille moelleux.
Je ne suis pas une fan de la viande crue mais quand la qualité est là, tout change. Le boeuf est tendre et l'association avec le caviar est très réussie.  

08

2ème entrée du menu à 95 euros : Crabe royal rôti, copeaux de légumes et avocat sur une fine gelée d'eau de raisin, caviar de citron.
Une entrée très fraîche et acidulée : succulent! Et bien sûr, encore ce côté graphique et coloré très beau à regarder!  

09

Plat du menu à 65 euros : suprême de volaille fermière crémolata, raviole croustillante aux champignons et châtaignes au jus, crême de butternut onctueuse.
Volaille très tendre avec un bon jus : un régal!  

10

1er plat du menu à 95 euros : noix de coquilles Saint-Jacques et courge rôtie, tuile de pain aux truffes et moelle de boeuf.
La moelle se marie très bien avec la noix de Saint-Jacques et apporte un peu de gras. Encore un plat qui allie terre et mer, et qui est sublimé avec un bon jus. La tuile apporte le croustillant au plat.  

11

2ème plat du menu à 95 euros : pigeon de Madame Le Guen en peau d'artichaut blanc fumé, pomme de terre fondante aux abattis, jus à la cardamome.
Le pigeon dans tous ses états avec ce plat qui est toujours accompagné d'une excellente sauce. Très bon.  

12

  La vaisselle s'est adaptée à l'environnement. Les manches des couverts rappellent les sarments de vigne.

13

Dessert du menu à 95 euros : Pommes du verger croustillantes et confites à l'armagnac, glace au miel, caramel à la fleur de sel.  
Mon dessert de 30 ans avec la petite attention très gentille. Dessert à la pomme très gourmand mais en même temps léger avec la glace au miel et l'armagnac.  

14

Dessert du menu à 65 euros : Coque meringuée aux fruits exotiques, carpaccio d'ananas mariné et sorbet passion. 
Un dessert comme un petit écrin. Le fait de casser cette coque de meringue libère des parfums exotiques qui permettent de finir ce succulent repas sur une note fraîche.  

15

Les mignardises.
Pour accompagner ces petites mignardises, on a pris une tisane à la vigne rouge Caudalie. Je connaissais les excellents produits cosmétiques de Caudalie mais le raisin peut se décliner aussi en boisson chaude non alcoolisée!

16bis

Pour conclure, un excellent repas qui laissera un bon souvenir de mes 30 bougies.

Petit regret : on n'a pas pu discuter avec le chef mais on est quand même reparti avec une dédicace sur son livre "Retour aux sources".

La Grand'Vigne
chemin de Smith-Haut-Lafitte
33650 Martillac
05 57 83 83 83

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article