Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Moitoresto

Michelin 2017, finalement, c'est amusant, les pronostics...

Michelin 2017, finalement, c'est amusant, les pronostics...

Le jeudi 9 février, la sélection du guide Michelin 2017 sera dévoilée. Chaque année apporte son lot de rumeurs (qui en fait ne sont la plupart du temps que des avis personnels, d'où le nombre d'erreurs) qui ne sont confirmées que lorsque les chefs qui ont reçu les fameux appels téléphoniques n'arrivent pas à garder le secret. Basés sur ce que je lis et les tables testées, voici mes propres pronostics (= "avis personnels"), rendez-vous le jeudi 9 février pour compter les points!

Mon pronostic:

3 ETOILES
Jean-François Piège, Le Grand Restaurant, Paris (75): un Grand Chef, qui a déjà eu les 3 étoiles en tant que chef d'Alain Ducasse, mais est resté bloqué à 2 au Crillon puis à Thoumieux. Désormais chef propriétaire, je le sens bien...
La Villa René Lalique, Wingen sur Moder (67): ces derniers temps, Michelin tend à redonner les 3 étoiles lorsque les chefs changent d'adresse (Yannick Alléno, Le Squer). Ce serait bien que de nouvelles têtes arrivent dans le club fermé des "3" (Alexandre Couillon, Olivier Bellin, Jean Sulpice, Christophe Bacquié...), mais j'ai un doute pour cette année. En tout cas, tant mieux si le Michelin arrive à surprendre, comme il l'a fait naguère avec La Bouitte!

AU NIVEAU NATIONAL
Fontevraud le Restaurant - Fontevraud l'Abbaye (49): au moins une étoile, le contraire serait scandaleux!
La Grenouillère / Xavier Beaudiment: 2 étoiles, ce serait bien ! Comme le Michelin semble vouloir faire stagner La Grenouillère à une seule étoile, ça me semble peu envisageable. Tant qu'il en a au moins une, c'est déjà ça, et les 5 toques et le titre de Cuisinier de l'année 2016 compensent un peu cette absence de deuxième étoile. Je peux comprendre, le Michelin a sa grille de lecture qui n'est pas celle de tous les amateurs plus ou moins éclairés...

NOUVELLE-AQUITAINE
Le Skiff Club - Hotel Ha(a)ïtza, Pyla sur Mer (33) : Stéphane Carrade récupérerait son étoile, ce qui serait une chouette nouvelle pour le bassin. Les inspecteurs suivent cette adresse (cf compte Twitter) et ont apprécié. Selon les avis Tripadvisor, le service est encore à améliorer, mais le Michelin n'est censé juger que l'assiette...
La Villa - Pinasse Café, Cap- Ferret (33) : la nouvelle table haute-cuisine de Pascal Nibaudeau, chef du Pinasse Café, qui récupérerait ainsi son étoile du Pressoir d'Argent, à Bordeaux. Nombre de couverts restreint (10) et horaire imposé (12h45 et 20h15) pour un concept façon "table d'hôte de luxe". Le Michelin a déjà donné des étoiles à des concepts similaires (à la ferme Hégia dans le Pays-Basque, et 2 étoiles au Fäviken, en Suède) mais où il n'y a pas 2 types de restauration en même temps. 
L'Imagnaire à Terrasson (24) : supervisé par François Adamski, les retours semblent très positifs. Le retour de l'étoile me semble probable.
Pierre Gagnaire à la Grande Maison - Bordeaux (33): une étoile, c'est certain, mais conservera-t-il les 2 de Robuchon alors que Jean-Denis Le Bras, le chef exécutif, n'est arrivé que récemment? A voir, si le guide Michelin est sensible à la campagne de communication orchestrée depuis son arrivée pour montrer que "les chefs sont là!"...
Gordon Ramsay - Le Pressoir d'Argent au Grand Hotel de Bordeaux (33): et pourquoi pas 2? C'est l'objectif visé, non? C'est surement inscrit dans le contrat...
L'Hostellerie de Plaisance - St Emilion (33): l'arrivée de Ronan Kervarrec (2 étoiles à la Chèvre d'Or) me laisse penser que St Emilion pourrait retrouver la deuxième étoile perdue depuis le départ d'un certain Etchebest...

D'autres pronostics?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article